Les volailles étrangères de D à L




Les textes suivants sont inspirés du "standard des volailles" édité par la Fédération Française des Volailles ou F.F.V.
Pour obtenir les standards complets, voir la rubrique :
Les livres sur la basse-cour


  • Denizli
    Origine.- Asie ; plus précisemment d'Anatolie (Turquie asiatique) dans la région de la ville de Denizli. Existait déjà au Moyen-âge.
    Oeufs à couver.- 55 grammes ; à coquille blanche.
    Masse.- Coq : 2,3 à 3 kg ; poule : 2 à 2,5 kg.
    Volaille de type fermier, au port fier, dos droit et incliné, plumage court. Le coq est caractérisé par son chant long dont la durée peut atteindre 20 secondes et plus. La longueur du chant est primordiale par rapport au coloris du plumage.
  •  


     
  • Dominicaine
    Origine.- Amérique ; introduite en Europe vers 1890.
    Oeufs à couver.- Minimum 55 grammes ; à coquille brunâtre.
    Masse.- Coq : 2 à 2,5 kg ; poule : 1,7 à 2,3 kg.
    Volaille de grandeur moyenne, robuste et rustique ; port de hauteur moyenne ; plumage bien collé au corps. Tempérament vif. Sélectionnez les formes élégantes et la productivité.


  •    
  • Dorking
    Origine.- Angleterre ; une des plus vieilles races de volailles connues.
    Oeufs à couver.- 55 grammes ; coquille blanche.
    Masse.- Coq : 4,55 à 6,35 kg ; poule : 3,6 à 4,55 kg.
    Volaille de type fermier et d'engraissement, lourde ; corps long, large, profond ; tempérament tranquille. A remarquer les crêtes fortement développées : droite chez le coq, pliée chez la poule. La crête frisée est admise. Les plumes formant les ornements du coq ( camail, lancettes, queue) sont très longues, du type méditerranéen.
  •  


     
  • Drente (Poule de)
    Origine.- Très ancienne race hollandaise.
    Oeufs à couver.- 50 grammes minimum ; coquille blanche.
    Masse.- Coq : 1,7 à 1,9 kg ; poule : 1,3 à 1,5 kg.
    Volaille de type fermier, au port de la queue assez relevé, emplumage riche et serré ; à rechercher la conservation du type d'origine.
  •  


  • Dresde (Poule de)
    Origine.- Allemagne. Sélectionnée à Dresde par croisement de Wyandotte, Rhode-Island et New-Hampshire. La variété brun doré a été reconnue en Allemagne de l'Est en 1955 et en 1958 en Allemagne de l'Ouest ; la variété blanche en 1961 et réciproquement 1964.
    Oeufs à couver.- 55 grammes ; coquille de couleur brun jaunâtre.
    Masse.- Coq : 2,75 à 3 kg ; poule : 2 à 2,25 kg.
    Volaille mi-lourde, à la forme un peu allongée et arrondie, hauteur à peine moyenne, très active.


  • Empordanesa
    Origine.- Espagne. Dès le début du 20ème siècle (dans les années 20), le professeur Rossel i Vilá citait une race de poules propres à la région de l'Empordà (Girona). Il participa à des concours avec une variété blanche et une autre rousse, bien qu'aucun texte ne permette de bien définir cette race. Au début des années 80, cette population de poules de l'Empordà, hétérogène en coloris et dispersée dans les fermes de la région, était en danger de disparition. A ce moment, le vétérinaire D. Antonio Jordá rassembla des oeufs fécondés et des sujets adultes jusqu'à obtenir un cheptel de près de 300 poules. A partir de celles-ci, le docteur Amadeu Francesch de l'Unité de génétique avicole de l'IRTA a défini, amélioré et établi le standard de la race en ses différentes variétés.
    Oeufs à couver.- 60 grammes minimum ; coquille brun rouge intense.
    Masse.- Coq : 2,4 à 3 kg ; poule : 1,7 à 2,3 kg.
    Race de type méditerranéen et de taille moyenne, à crête divisée, oreillons plutôt rouges et tarses jaunes. Race très rustique, avec une ponte moyenne de 170 oeufs par an avec une certaine tendance à la couvaison et un bon comportement maternel. Un cheptel de la variété rouge a été amélioré à l'Unité de génétique avicole de l'IRTA en vue de la production de poulets de chair de qualité traditionnelle.
  •  


    Haut de page

  • Espagnole à face blanche
    Cette race serait arrivée en Angleterre sous le règne de Philippe II, à une époque où le commerce de ce pays avec l'Espagne était particulièrement actif. Une deuxième invasion de ces volailles se produisit à partir des Pays-Bas, alors sous domination espagnole. En 1816, n'étaient connues en Angleterre que huit races de volailles bien définies, et parmi celles-ci figurait en première place l'Espagnole à face blanche. Ces données confirment son origine espagnole et justifient le fait qu'on l'ait toujours connue sous le nom d'Espagnole.
    Elevée surtout comme volaille d'exposition ; en effet, l'exagération de ses caractères particuliers (oreillons et face blancs) a rendu difficile la conservation du type, l'obligeant à croître et à vivre dans des conditions qu'elle perdit une grande partie de ses excellentes qualités de production, qualités qu'elle récupérerait sûrement si la sélection s'orientait dans ce sens. Il faut aujourd'hui maintenir ses par ticularités physiques et améliorer sa productivité.
    C'est une volaille de grandeur moyenne, svelte, mais robuste ; tenue relevée. Caractérisée surtout par sa grande face blanche.
    Masse du coq : de 3 à 3,6 kg ; de la poule : 2,5 à 3 kg.
    Oeufs à couver : minimum 55 g ; coquille blanche.


  • Euskal-Oiloa
    Origine.- Dans le cadre du programme de localisation, conservation et étude des races de poules autochtones lancé par le département de génétique animale de l'I.N.I.A. en 1975, le docteur Fernando Orozco introduisit des poules typiques du pays basque qui se présentaient sous différents coloris. Il les sépara en variétés pures et groupa l'ensemble sous le nom de Euskal Oiloa (poule basque) qui devint la première race pure basque jamais définie. Sur cette base, le docteur José Antonio Mendizábal, qui participa ultérieurement à la sélection de la race, rédigea le standard qui est toujours en vigueur.
    Oeufs à couver.- 60 grammes minimum ; coquille brune.
    Masse.- Coq : autour de 3,6 kg ; poule : autour de 2,5 kg.
    Volaille plutôt forte, à crête simple de taille moyenne, oreillons rouges et tarses jaunes. Race rustique à 2 fins : acceptable aussi bien pour la ponte que pour la production de chair. Les oeufs sont plutôt gros avec une coquille brune.
  •  


     
  • Famennoise
    Origine.- Belgique. Région de Famenne sur les confins du Luxembourg, du Namurois et du Condroz en général.
    Oeufs à couver.- 60 grammes en moyenne ; coquille blanche.
    Masse.- Coq : 3 kg ; poule : 2,5 kg.
    Volaille fière, vive, svelte, de taille moyenne, de forme oblongue. La crête est simple et droite.
  •  


     
  • Fauve de Hesbaye
    Origine.- Belgique. Originaire du nord de la Wallonie depuis la région liégeoise où on la dénommait "Fauve de Hesbaye" jusqu'au Namurois où elle s'appelait"Fauve de Méhaigne" ou "Poule de Gembloux". Elle est décrite en 1905 par E. Maréchal et ses qualités vantées par A.Moureau dans le bulletin du Cercle d'Etude des Agronomes de l'Etat. Son standard est revu le 4 mai 1985.
    Oeufs à couver.- Gros oeufs à coquille blanche et lisse.
    Masse.- Coq : 3,5 kg ; poule : 3 kg.
    Volaille de taille au dessus de la moyenne, tenant de la Minorque et des coqs de combat en grand nombre dans la contrée. Pour la poule : son allure vive, sa crête penchée, son abdomen développé et bas dénotent ses caractères de pondeuse. Elle couve rarement.
  •  


     
  • Faverolles allemande
    saumoné-foncé, blanche, noire, blanc herminé noir.
    Originaire de Faverolles (Eure-et-Loir) en France, mais sélectionnée en Allemagne (à ce titre, elle doit être considérée comme une race étrangère) en intensifiant la couleur saumonée ainsi que la forme du corps plus rectangulaire.
    Coq : 3,5 à 4 kg ; poule : 2,8 à 3,5 kg. Coquelet : 3 kg ; poulette : 2,3 kg. Existe aussi en naine. Sujet volumineux, large et profond, à tête de hibou. Barbe et favoris bien développés ; tarses légèrement emplumés, cinq doigts bien séparés ; caractère très familier.
    Adresse : Houdan-Faverolles Club de France, Dono Michel, 8 rue en Seille, 57590 Ajoncourt.


  • Frise (Poule de)
    Origine.- Très vieille race du Nord des Pays-Bas, province de Friesland, sélectionnée et perfectionnée à partir de volailles fermières de couleurs différentes.
    Oeufs à couver.- 50 grammes minimum ; coquille blanche.
    Masse.- Coq : 1,5 à 1,6 kg ; poule : 1,2 à 1,4 kg.
    Volaille fermière, légère, avec queue assez relevée, au plumage abondant et collant. A rechercher la conservation du type original, l'amélioration de la production, le maintien des diverses variétés de coloris.


  • Frisée
    Origine.- Asie.
    Oeufs à couver.- Coquille blanche ou teintée.
    Masse.- Coq : 3, 6 kg ; poule : 2, 7 kg.
    Volaille d'exposition, caractérisée par son plumage frisé : chaque plume roulée vers l'avant de l'animal. La qualité de la frisure prime sur la perfection du coloris.
  •  


     
  • Frisée et huppée d'Annaberg
    Origine.- Allemagne (région de Dresde). Vers 1957, sélectionnée à partir de Nagasaki, Nègre-Soie, Appenzelloise huppée et Brabançonne.
    Oeufs à couver.- 45 grammes ; coquille blanche à jaunâtre.
    Masse.- Coq : 1,5 kg ; poule : 1,3 kg.
    Volaille de petite taille, de type fermier tenue élégante ; corps de forme cylindrique ; cuisses peu visibles ; poitrine et abdomen bien développés ; avec un plumage hirsute et un casque comme caractéristiques principales de la race.


  • Géante de Jersey
    Origine.- USA ; créée en 1880 à partir de Langshan, Brahma foncée, Combattant Indien.
    Oeufs à couver.- 60 grammes ; coquille brune.
    Masse.- Coq : 4,5 à 5,5 kg ; poule : 3,6 à 4,5 kg.
    Volaille exceptionnellement grande et lourde, au port horizontal. La géante de Jersey est une volaille de chair de premier plan ; cela doit bien se ressentir par la plénitude, la profondeur et la largeur de son corps.


  • Hambourg
    Origine : sélection résultant de volailles pailletées des régions côtières de la mer du Nord. La poule est une bonne pondeuse ; la Hambourg était autrefois exportée sous le nom de " pondeuse quotidienne ". Actuellement, cette race n'a plus cette réputation de pondeuse et est considérée par beaucoup comme une race d'ornement.
    Volaille élégante et svelte, allongée, recouverte d'un plumage riche et long, port d'une hauteur moyenne ; perfection des ornements de la tête ; allure fière ; active, d'une grande vitalité. Comme toutes les poules légères, la Hambourg vole bien.
    Pour les variétés noire et argenté pailleté, masse du coq : 2 à 2,5 kg ; de la poule :1,5 à 2 kg. Pour les autres variétés, coq : 1,5 à 2 kg ; poule : 1 à 2 kg.
    Oeufs à couver : 50 g ; coquille de couleur blanche.


  • Herve
    Origine.- Belgique. Des plateaux du Pays de Herve dont elle porte le nom, dans la province de Liège.
    Oeufs à couver.- 65 grammes environ ; coquille blanche.
    Masse.- Coq : 2,5 kg ; poule : 2kg.
    Volaille de forme assez carrée, crête simple et yeux foncés ; poitrine pleine, ronde et profonde, portée vers l'avant. Hauteur moyenne, queue bien développée, pas trop longue et ouverte, portée à 25°. Les ornements de la tête, de couleur rouge vif sans traces de pigmentation foncée. La ligne du dos légèrement inclinée.


  • Haut de page



  • Hollandaise huppée
    Origine.- Pays-Bas, où elle est élevée depuis 5 siècles.
    Oeufs à couver.- 45 grammes minimum ; coquille blanche.
    Masse.- Coq : 1,9 à 2,2 kg ; poule : 1,4 à 1,6 kg.
    Elégante volaille de type fermier, taille moyenne avec grande huppe. A rechercher l'amélioration de la vitalité et de la production, la conservation du type. Jugement plutôt d'une poule d'agrément.


  • Koeyoshi
    Origine.- Elevé depuis le milieu du 18ème siècle dans le nord du Japon comme race de chant de longue durée. Son nom signifie "voix bonne et longue". La qualité de sa voix et la longueur de son chant sont les caractéristiques essentielles de cette race.
    Oeufs à couver.- 45 grammes ; coquille brun clair.
    Masse.- Coq : 4 à 4,5 kg ; poule : 3 à 3,35 kg.
    Volaille forte, puissante, aux allures de combattant. La particularité de cette race est son chant grave d'une durée de 7 secondes (et plus).
  •  


  • Lakenvelder
    Origine.- Volaille connue depuis plus d'un siècle, élevée vers 1840, dans les régions de Westphalie et de Hanovre et aux Pays-Bas.
    Oeufs à couver.- 50 grammes ; coquille de couleur blanche.
    Masse.- Coq : 1,7 à 2,25 kg ; poule : 1,7 à 2 kg.
    D'une apparence confiante, type fermier à la taille moyenne et allongée, emplumage riche, long et doux ; même dessin chez les deux sexes ; tempérament actif.


     
  • Langshan allemande
    Origine.- Créée en Allemagne à la fin du 19ème siècle ; sélectionnée à partir de Croad Langshan et d'autres races notamment de la Minorque noire pour changer le type.
    Oeufs à couver.- 55 grammes minimum ; coquille de couleur paille à brun jaunâtre.
    Masse.- Coq : 3 à 4,5 kg ; poule : 2,5 à 3,5 kg.
    Volaille robuste d'une taille haute, au corps allongé avec une légère inclinaison à l'avant et une ligne du dos fortement ascendante. A rechercher la perfection du type avec les caractéristiques de la silhouette.
    Renseignements : Gérard Claudon, 31 rue Simone Signoret, 18000 Bourges.
    BrahmaPB@aol.com
  •  


  • Leghorn américaine
    Origine.- Etats-Unis d'Amérique.
    Oeufs à couver.- 60 grammes ; coquille blanche.
    Masse.- Coq : 2 à 2,7 kg ; poule :1,7 à 2,2 kg.
    Forme pleine et typique, position moyenne, corps porté horizontalement, poitrine profonde, proéminente et arrondie, ossature fine, cuisses bien visibles.


  •  
  • Leghorn anglaise
    Origine.- Race d'origine italienne, améliorée et transformée en Angleterre.
    Oeufs à couver.- 55 grammes ; coquille de couleur blanche.
    Masse.- Coq : 2 à 2,5 kg ; poule : 1,5 à 2 kg.
    Volaille svelte, de grandeur moyenne, à la poitrine large et haute ; fière allure.
  •  


  • Leghorn doré saumoné foncé (type ancien)
    Origine. Variété représentant le véritable type italien. Issue de volailles fermières italiennes, parvenues en Angleterre via l'Amérique vers 1875. Connue et élevée en Europe depuis cette date. Dénommée d'après le port de Livourne, en Italie, d'où partirent les premiers sujets vers l'Amérique.
    Oeufs à couver.- Minimum 55 grammes ; coquille blanche.
    Masse.- Coq : 2,25 à 3 kg ; poule : 1, 75 à 2, 5 kg.
    Sélectionnez les sujets ayant surtout une très bonne santé et vitalité. Croissance et emplumage rapides des jeunes, mue tardive et rapide des adultes. Sujets ayant une bonne faille, corps long et profond, poitrine pleine, abdomen bien développé tout en ayant une allure svelte et élégante.


  •  
  • Leghorn doré saumoné clair à liseré (type moderne)
    La Leghorn de type moderne doit son type et son coloris au travail de sélectionneurs allemands. Il existe aussi une variété autosexable (le coq et la poule sont de coloris différents) ou Legbar.
    Sélectionnez les sujets ayant surtout une très bonne santé et vitalité. Lignes du corps hamonieuses ; queue pleine ; faucilles larges ; crête typique à dentelure régulière.
    Masse du coq : 2 à 2,7 kg ; de la poule : 1,8 à 2,4 kg.
    Oeufs à couver : minimum 55 g ; coquille blanche.
  •  


    Page d'accueil