Les volailles étrangères C




Les textes suivants sont inspirés du "standard des volailles" édité par la Fédération Française des Volailles ou F.F.V.
Pour obtenir les standards complets, voir la rubrique :
Les livres sur la basse-cour


  • Castillane noire
    Origine.- A la fin du 19ème siècle, on parlait déjà de cette race en Espagne et il semble qu'elle aurait été sélectionnée à partir de poules noires locales. Elle formait, avec la Prat, les premières races définies en Espagne. Bien qu'on ne puisse savoir quand et comment il fut établi, on peut dire que c'est en 1926 que D. Enrique P. de Villaamil proposa le standard.
    Oeuf à couver.- 55 grammes minimum ; coquille blanche.
    Masse.- Coq : de 2,8 à 3 kg ; poule : de 2 à 2,6 kg.
    Volaille légère, élégante, active et vigoureuse. La crête est simple, les oreillons blancs et les tarses noirs. Elle occupe une place importante comme pondeuse industrielle durant la première moitié du 20ème siècle, ce pour quoi elle fut sélectionnée. Actuellement, sa production moyenne se situe autour de 220 à 225 oeufs par an.


  • Cemani
    Origine.- Sumatra et Java. Reconnu en France depuis juin 2008.
    Oeuf à couver.- 45 grammes ; coquille crème clair.
    Masse.- Coq : 2 à 2,5 kg ; poule : 1,5 à 2 kg.
    Volaille légère, mobile, avec sang de combattant, longs tarses, crête simple et musculature ferme. Les caractéristiques raciales sont la couleur noir intense du plumage (avec plus ou moins de reflets vert intense) et les attributs noirs de la tête, ainsi que la peau et la musculature noires également.


  • Chantecler
    Origine.- Race créée au Québec (Canada) ; à partir de Combattant Indien, Leghorn, Rhode-Island, Wyandotte, Plymouth Rock ... Admise au standard en 1921.
    Oeufs à couver.- Coquille teintée.
    Masse.- Coq : 3,8 à 3,9 kg ; poule : 2,9 à 3 kg.


  • Chanteur du Berg (Bergische Kräher)
    Origine.- Anciennes volailles fermières de la région de l'Allemagne de l'Ouest, croisées avec des races espagnoles. Les chants prolongés et graves des coqs sont à l'origine de leur appelation.
    Oeufs à couver.- Minimum 55 grammes ; coquille de couleur blanche.
    Masse.- Coq : 3 à 3,5 kg ; poule : 2 à 2,5 kg.
    Grande et relevée, cette race est caractérisée par son corps allongé et son dos convexe. Sa silhouette montre 3 arcs : le premier forme le cou ; le second, le dos bombé et le troisième une queue riche en faucilles. Port d'une hauteur moyenne, emplumage dur et serré, avec des dessins particuliers semblables chez les deux sexes. Fière et active. Pour garantir la conservation et la renommée de la race, des concours de chants sont organisés annuellement. Les coqs sont sélectionnés pour leurs chants particuliers les plus graves et plus prolongés, mais aussi pour les autres particularités de la race.
  •  


  • Cochin
    Origine.- Race importée du Sud de la Chine en Europe occidentale vers le milieu du 19ème siécle.
    Oeufs à couver.- Minimum 55 grammes ; coquille de couleur brun jaune.
    Masse.- Coq : 4 à 5,5 kg et plus poule : 3,5 à 4,5 kg.
    Race de grande taille, de tempérament calme. On recherche la taille volumineuse, bien large et profonde, le plumage bouffant sur l'ensemble du corps, une tête avec ornement assez petits, pattes largement emplumées.
    .
  •  


  • Combattant anglais ancien
    Origine.- Angleterre. Volaille issue de races malaises et combattants. Reconnue comme race de concours depuis 1849.
    Oeufs à couver.- Minimum 55 grammes ; coquille blanche à jaunâtre.
    Masse.- Coq : 2,2 kg à 3 kg ; poule 1,8 à 2,5 kg.
    Race de taille moyenne, très musclée, aux allures de combattant dont le type ressemble plus à une volaille de campagne qu'aux autres races de combattants. Conserver le type vigoureux, solide, avec une musculation bien développée.


  • Combattant anglais moderne
    Origine.- Angleterre, croisement de Combattant Anglais avec Malais.
    Oeufs à couver.- 50 grammes ; coquille blanche à jaunâtre.
    Masse.- Coq : 2,5 kg environ ; poule : 1,75 à 2,5 kg.
    Variété dérivant directement du type ancien, très haut sur pattes, cou très long. On recherchera les sujets grands, imposants, relevés, personnifiant la grâce et l'élégance, la beauté‚ alliées à l'utilité. A éviter : les sujets aux épaules étroites, dos long, cou et tarses courts, queue relevée, au plumage long et mou.


  • Combattant de Bruges
    Origine.- Belgique, les 2 Flandres.
    Oeufs à couver.- 65 grammes, à coquille blanche.
    Masse.- Coq : Minimum 4 kg, souhaité 5 kg ; poule : 3,5 kg minimum.
    Volaille au développement assez lent : elle est adulte à 18 mois. Bonne productrice de chair et pondeuse moyenne. La poule couve peu et mal. Le coq est très batailleur et ne supporte aucun autre coq dans son entourage. Aspect général : crête triple, grand et puissant, batailleur avec une expression brutale et provocante. Le dos est horizontal ou légèrement incliné ; les jambes sont massives et un peu pliées au talon ; la partie inférieure des ailes est horizontale ; la queue est portée sous un angle de 20°.


  • Combattant espagnol
    Origine.- L'origine est incertaine, mais la présence de coqs de combat en Espagne et la tenue de combats remonte à 3000 ans. Depuis longtemps déjà, les peuples qui ont visité l'Espagne (Phéniciens, Carthaginois, Grecs, Romains) ont laissé leurs coqs de combat et la passion des combats. Cependant, il semble clair que le Combattant Espagnol n'a pas son origine dans le Combattant Malais ou assimilés ou les combattants de la Grèce antique qui sont tous des oiseaux très grands. Tant par sa taille que par sa forme et les proportions de son corps, par la distribution de son plumage et par son agressivité, le Combattant Espagnol est celui qui rappelle le mieux le coq sauvage qui se trouve toujours en liberté dans les forêts d'Indochine.
    Oeufs à couver.- 45 grammes minimum ; coquille teintée.
    Masse.- Coq de 1,5 à 2 kg ; poule : de 1 à 1,5 kg.
    Oiseau plutôt petit. Queue portée plutôt basse. Chez la variété à crête simple, la crête et barbillons du coq coupés à l'âge de 6-7 mois. Le point le plus important chez cette race est l'aptitude au combat du coq. Les coqs adultes doivent posséder de longs ergots pointus.
  • Haut de page


    Coq froment
  • Combattant des Iles de la Sonde ou Combattant indonésien
    Origine.- Indonésie (Java-ouest).
    Oeufs à couver.- Masse minimale 45 grammes ; coquille de couleur crème à brunâtre.
    Masse. - Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 2 à 2,5 kg.
    Combattant de grosseur moyenne, au port vertical, mais à la queue portée horizontalement et bien développée. Corps s'amincissant d'avant en arrière ; cou mince et relativement long.

  • Poule noire


  • Combattant indien
    Origine.- Création anglaise avec Asyl, Malais blanc, Cochin fauve et Shamo.
    Oeufs à couver.- 50 grammes minimum ; coquille de couleur brunâtre.
    Masse.- Coq : 3,6 kg ; poule : 2,7 kg.
    Volaille très lourde, musclée, hauteur à peine moyenne, position large, tarses très forts, l'ensemble un peu incliné. A rechercher le type large et lourd, tout en améliorant les qualités d'utilité.


  • Combattant de Liège
  • Origine.- Belgique : région de Liège et le sud de la province du Limbourg.
    Oeufs à couver.- 60 à 65 grammes ; coquille légèrement teintée.
    Masse.- Coq : Minimum 4 kg, souhaité 5 kg ; poule : 3,5 kg et plus.
    Volaille haute sur pattes et de grande taille ; le port est relevé et le dos incliné. Une impression de force et d'audace, querelleur et batailleur. Les pattes sont un peu courbées au talon, les tarses sont forts et puissants ; les ailes un peu descendantes et la queue portée à 45°. Son développement est assez lent et il est adulte à 18 mois.


     
  • Combattant de Tirlemont
    Sous race dérivée du Combattant de Liège (et se trouvant dans la région de Tirlemont à la jonction des provinces du Brabant, du Limbourg et de Liège) dont il possède toutes les caractéristiques sauf la pigmentation. Volaille très rustique, vive, vagabonde, demandant la pleine liberté.
  •  


     
  • Combattant du Palatinat
    Origine : Allemagne (région du Palatinat). Le créateur était éleveur de Combattant Anglais type moderne, lorsque intervint la législation interdisant en Allemagne, dans les années 1990, l'ablation des crêtes chez les races de Combattants. Il souhaita, alors, créer des Combattants avec une crête à pois. Il réalisa le croisement entre le Combattant Malais et le Combattant Anglais.
    Volaille vigoureuse, très haute sur pattes, cou long, emplumage dur, court et bien serré, port altier.
    Masse : Coq : de 2 à 2,5 kg ; poule : de 1,75 à 2 kg.
    Oeuf à coquille banche à jaunâtre, de 50 grammes.
    Une seule variété (pour l'instant) : doré-saumoné.


  • Combattant de Madras
    Origine.- Issue vraisemblablement de la sélection d'Asyl, en vue de race combattante en Inde (région de Madras).
    Oeufs à couver.- 50 grammes ; coquille blanc jaunâtre à brun clair.
    Masse.- Coq : 3 à 3,5 kg ; poule : 2,5 à 3 kg.
    Volaille vive, à ossature forte ; bonne musculature et port très relevé, presque droit ; emplumage court et serré au corps. Le Madras est doté d'une expression de caractère combattant très marquée, y compris chez la poule. Les sujets sont cependant familiers avec leur éleveur. Les qualités de couveuse et de meneuse de poussins sont très prononcées chez la poule.
  • <

  • Combattant Malais
    Origine.- Inde et particulièrement Malaisie. Perfectionné par différents croisements en Grande-Bretagne. Race uniquement sportive.
    Oeufs à couver.- 50 grammes minimum ; coquille de couleur jaune à roux.
    Masse.- Coq : 3,5 à 4,5 kg ; poule : 2,5 à 3,5 kg.
    Type étrange, très grand et haut, très musclé ; allure élancée ; tête de rapace au regard cruel ; les lignes du cou, du dos et de la queue marquant distinctement trois courbes, nettement visibles chez le coq sont à rechercher. Amélioration du type et de la production.


  •  
  • Combattant vietnamien
    Origine.- Nord du Viêt Nam.
    Oeufs à couver.- Minimum 40 grammes ; à coquille jaune brunâtre.
    Masse.- Coq : 3 à 4 kg ; poule : 2,5 à 3 kg.
    Volaille à l'ossature très forte, bien musclée, à caractère combattant bien affirmé ; port à peine moyen, tenue relevée, tarses très épais, tête charnue. Maintenir les caractères typiques. Sélectionnez les variétés froment et bleu-froment autant que possible pures.
    Mais cette race, reconnue tout d'abord en Allemagne, n'est pas retenue comme race pure
  •  


     
  • Coq gris du Léon
    Origine.- Espagne. Elevé depuis des siècles dans la vallée du fleuve Curueno. Le standard actuel a été proposé par le docteur Fernando Oruzzo à la suite de ses observations et de celles des professeurs L. P. Rodriguez Medina et V. R. Gaudioso et sur la proposition d'Antoine Eguiluz.
    Oeufs à couver.- 55 grammes minimum. Coquille de couleur crème rose
    Masse.- Pour la grande taille : Coq : 2,4 à 3 kg ; poule : 1,2 à 2 kg. Pour la petite taille : Coq : 1,7 à 2 kg ; poule : 1,2 à 1,5 kg.
    Volaille de taille moyenne à la crête simple, aux oreillons rouges, aux tarses bleu ardoise dont il existe 2 tailles. Le coq est élevé en vue de prélever les plumes du camail et de la selle (plumes qui sont longues et abondantes) pour fabriquer des mouches artificielles destinées à la pêche, principalement de la truite. Ce sont les plumes du dos, avec leurs barbes bien déliées, particulièrement aptes à la fabrication de la "mouche noyée", qui ont donné sa réputation à cette race. Secondairement, les lancettes du camail et des reins permettent de fabriquer la "mouche sèche"


  •  
  • Coq indien du Léon
    Origine.- Espagne. Mêmes origines et même utilisation que le coq Gris du Leon.
    Oeufs à couver.- 55 grammes minimum ; coquille légèrement teintée.
    Masse.- Coq : 2 à 2,4 kg ; poule : 1,2 à 1,8 kg.
    Comme le coq Gris du Leon, le coq Indien du Leon doit sa réputation à ses plumes du dos, avec leurs barbes déliées, particulièrement aptes à la fabrication de la "mouche noyée". Secondairement, les lancettes du camail et des reins permettent de fabriquer la "mouche sèche".
  •  


  • Coucou d'Allemagne
    Origine.- Allemagne. Depuis 1903 ; volaille provenant de Plymouth Rock, Leghorn, Berg-Schlotter et Minorque, élevée comme grande race fermière.
    Oeufs à couver.- 60 grammes ; coquille de couleur blanche.
    Masse.- Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 2 à 2,5 kg
    Volaille robuste, de bonne taille moyenne, port mi-haut, plumage collé au corps. Précoce ; peu de tendance à couver ; recommandée pour sa chair tendre et blanche. Maintenir la précocité, la capacité de ponte, le type et spécialement le dessin coucou.
  • Haut de page

  • Coucou d'Izegem
    Origine.- Belgique. Créée en Flandre occidentale dans les environs d'Izegem. Des anciens documents de 1554 de E.Vander Straeten la décrivent déjà. En 1907, sa propagation est assurée par le "Neerhof d'Isegem" avec comme promoteur L. Laridon. En 1909, un standard est élaboré et l'élevage de la race est effectué suivant ses prescriptions. Elle est exposée pour la première fois en 1910.
    Oeufs à couver.- Environ 65 grammes ; coquille brune.
    Masse.- Coq : 4 kg ; poule : 3,5 kg.
    Volaille de chair plutôt grande et forte, à la crête rosacée et de variété coucou. Queue peu développée et portée presque horizontalement ; corps quelque peu rectangulaire ; poitrine proéminente ; dos horizontal ; tarses lisses et blancs. Volaille rustique, à l'ossature forte et à la chair abondante très fine et blanche. La poule est une bonne pondeuse, précoce (bonne ponte d'hiver) elle couve facilement, même en hiver ; bonne couveuse et bonne mère. Volaille qui s'accomode très bien à un espace réduit.


  • Cou-nu
    Origine.- Volaille fermière européenne d'origine non connue (probablement de la presqu'Ile des Balkans) ; sélectionnée comme race en Allemagne et en Transylvanie.
    Oeufs à couver.- 55 grammes ; coquille de couleur blanche à jaunâtre.
    Masse.- Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 2 à 2,5 kg.
    Type de volaille fermière, vigoureuse, d'une hauteur moyenne ; vu de côté, le corps représente un rectangle incliné au rapport de 1/2 ; cou à la peau rouge, entièrement dénudé jusqu'au jabot, bréchet partiellement dénudé ; plumage assez collant ; tempérament très agréable.


  •  
  • Croad Langshan
    Origine.- Nord de la Chine. Les premières Langshan furent importées de Chine en Angleterre par le Commandant Croad. Elles furent exposées pour la première fois en 1872 au Crystal Palace.
    Oeufs à couver.- 60 grammes ; coquille de couleur brun foncé.
    Masse.- Coq : minimum 4,1 kg ; poule : minimum 3,2 kg.
    Volaille de grande taille, port élevé, queue large et haute, corps profond. A rechercher la forme typique, tarses emplumés, les qualités de rendement et d'utilité.
    Renseignements : Gérard Claudon, 31 rue Simone Signoret, 18000 Bourges.
    BrahmaPB@aol.com


  • Cubalaya
    Origine.- Cuba ; reconnue aux USA en 1939.
    Oeufs à couver.- 50 grammes ; coquille blanche ou jaunâtre.
    Masse.- Coq : 2 à 2,5 kg ; poule : 1,5 à 2 kg.
    Volaille de grandeur moyenne, vive, au port incliné ; caractère combattant et agressif bien affirmé. Les caractères typiques de la race sont la queue ample et la ligne droite allant du cou à l'extrémité de la queue.
  •  


    Page d'accueil