Les volailles étrangères
de A à B


Les textes suivants sont inspirés du "standard des volailles" édité par la Fédération Française des Volailles ou F.F.V.
Pour obtenir les standards complets, voir la rubrique :
Les livres sur la basse-cour


  • Altsteirer
    Origine.- Autriche ; race issue de volaille fermière de la région de Styrie, aux environs de 1870.
    Oeufs à couver.- 55 grammes, coquille blanc ivoire.
    Masse.- Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 2 à 2,5 kg.
    Type mi-lourd, genre volaille fermière, vigoureuse, faille moyenne, large et position à peine mi-haute. Précoce, active, bonne production en chair tendre et en oeufs ; peau blanche. On cherche à obtenir une volaille mi- lourde avec poitrine profonde, dos large et pas trop court.
    Photo de droite : poule de variété blanche ; à gauche : coq de variété doré-saumoné.


  •  
  • Améraucana
    Origine.- Race créée aux Etats-Unis dans les années 1970. Elle procède de la volonté de quelques éleveurs qui admiraient certains caractères de l'Araucana, mais ne voulaient pas de ceux qui compliquent et limitent l'élevage de cette race.
    Oeufs à couver.- A coquille bleu pastel.
    Masse.- Coq : 3,25 kg ; poule : 2,25 kg.
    Volaille pratique pour l'élevage familial, facile à engraisser et au plumage abondant. Volaille à deux fins, pour la production de chair et pour la ponte d'oeufs à coquille bleue.
  •  


  • Amrock
    Origine.- Créée aux Etats-Unis, perfectionnée par les Allemands. Standard établi en 1958.
    Oeufs à couver.- 60 grammes ; coquille brune à brunâtre.
    Masse.- Coq : 3 à 3,6 kg ; 4,5 kg maximum ; poule : 2,5 à 3 kg ; 3,5 kg maximum.
    Volaille à deux fins, croissance rapide, à position moyenne, corps compact, dos large, poitrine profonde, allure fière.
    Poussins autosexables.


  • Ancône
    Origine.- Cette race porte le nom d'un port d'Italie, d'où furent acheminées vers l'Angleterre, les premières Ancônes vers le milieu du 19ème siècle.
    Oeufs à couver.- 50 grammes ; à coquille blanche.
    Masse.- Coq : 2 à 2,7 kg ; poule : 1,8 à 2,3 kg.
    Volaille très vive ; présente des ressemblances avec la Leghorn. Coloris des tarses très original : jaune taché de noir ou verdâtre. A rechercher la rentabilité de la ponte et l'originalité.


  • Andalouse
    Origine.- D'après Dürigen, c'est en 1851 que partit de Gibraltar pour l'Angleterre la première exportation de poules Andalouses bleues. On dit qu'elles étaient petites mais elles attirèrent l'attention des Anglais par leur ponte abondante et la taille extraordinaire de leurs oeufs. Là bas, où on savait déjà pratiquer des croisements, ils voulurent certainement augmenter le volume de cette poule car ils appréciaient les oreillons blancs mais voulaient un corps plus volumineux. Parmi les différents croisements qui furent, parait-il, pratiqués, le plus probable est celui indiqué par le standard anglais : la Minorque. Le liseré très foncé apparut sans doute par hasard, il leur plut et ils le fixèrent.
    Oeufs à couver.- 58 grammes minimum ; coquille blanche
    Masse.- Coq : de 2,9 à 3,5 kg ; poule de 2,2 à 2,8 kg.


  • Appenzelloise barbue
    Origine.- Suisse, canton d'Appenzell ; issue de différents croisements de poules fermières ; élevée en Suisse depuis 1860 environ.
    Oeufs à couver.- Jusqu'à 60 grammes ; couleur blanche.
    Masse.- Coq : 2 à 2,3 kg ; poule : 1,6 à 1, 8 kg.
    Volaille résistante, au port altier et au tempérament vif. Crête frisée et barbe sont les caractéristiques de cette race. Maintenir une bonne aptitude à la ponte.


  • Appenzelloise huppée
    Origine : Suisse, canton d'Appenzell ; issue d'anciennes volailles huppées. C'est la race de volailles suisses la plus connue ; elle commence à bien se répandre dans les autres pays.
    Volaille d'agrément, alerte, légère, à poitrine large et proéminente. Dos légèrement incliné, queue pleine en forme d'éventail assez relevée. La tête est ornée par une crête formée de deux petites cornes surmontées d'une petite huppe inclinée vers l'avant. Rechercher l'amélioration de la taille et de la ponte.
    Masse du coq : de 1,5 à 1,8 kg ; de la poule : de 1,2 à 1,5 kg. Oeufs : minimum 55 g Coquille blanche.


  • Araucana
    Origine.- Côte ouest de l'Amérique du Sud. Sans doute issue de croisements entre poules des Iles du Sud et de poules méditéranéennes importées. Découverte en 1880 chez les Indiens Araucans (Chili).
    Oeufs à couver.- 50 grammes ; coquille bleu émeraude.
    Masse.- Coq : 2 à 2,5 kg ; poule : 1,6 à 2 kg.
    Volaille légère, sans queue, avec un léger caractère de combattant. Oreillards à plumes remontantes de chaque côté de la tête se détachant nettement de celle-ci ; à conserver les caractéristiques originales.
  •  


  • Asyl ou Aseel
    Origine.- Asyl est la vraie dénomination indienne de toutes les races de combattants d'origine. Les Asyl élevés en Europe sont les descendants de la très vieille race indienne RAJAH. En Europe depuis 1860.
    Oeufs à couver.- 45 grammes ; couleur crème à brun clair.
    Masse.- Coq : 2 à 2,5 kg ; poule : 1,5 à 2 kg.
    Volaille aux contours anguleux, de taille moyenne, à forte ossature, très large et musclée. Port altier, assez bas sur pattes ; plumage dur avec peu de duvet, à caractère agressif, même chez les poules. Race uniquement élevée et perfectionnée pour ses qualités sportives.


  • Augsbourg
  • Origine.- Allemagne. Elevée depuis 1870 à Augsbourg et dans les environs, ainsi qu'en Forêt Noire. Issue de croisements entre La Flèche, Poule de Saxe, Poule du Rhin et Minorque.
    Oeufs à couver.- 55 grammes minimum ; coquille blanche.
    Masse.- Coq : 2,3 à 3 kg ; poule : 2 à 2,5 kg.
    Volaille de taille moyenne de type fermier, bien fourni et allongé. Sa particularité essentielle est sa crête en forme de couronne ou en gobelet.


    Haut de page



  • Australorp
    Origine.- Comme son nom l'indique, cette race a été créée en Australie par une sélection constante d'Orpington noire. Perfectionnée ensuite pour la ponte en Angleterre et en Amérique du Nord.
    Oeufs à couver.- 55 à 60 grammes ; coquille de couleur brun clair.
    Masse.- Coq : 3 à 3,5 kg ; poule : 2 à 2,5 kg.
    Race très précoce ; emplumage facile des poussins ; ponte précoce et abondante ; de taille au-delà de la moyenne ; très bonne chair. On recherche des sujets assez forts, mais sans lourdeur, à poitrine profonde, dos allongé et concave, queue ouverte, plumage abondant mais sans bouffant, reflet riche sur le manteau.
  •  


     
  • Barbu hollandais
    Origine.- Vieille race hollandaise, issue de volailles fermières ; perfectionnée par la suite.
    Oeufs à couver.- 45 grammes minimum ; coquille de couleur blanc pur.
    Masse.- Coq : 2,2 à 2,5 kg ; poule : 1,6 à 1,8 kg.
    Volaille légère de type fermier ; position moyenne ; port légèrement relevé ; barbe et favoris. A rechercher et à conserver les caractéristiques du type, ainsi que l'amélioration des coloris.


  • Barbu de Thuringe
    Origine.- Allemagne. Créée au début du XIXe siècle en Thuringe occidentale (Ruhla et environs).
    Oeufs à couver.- Minimum 50 grammes ; coquille de couleur blanc pur.
    Masse.- Coq : 2 à 2,5 kg ; poule : 1,5 à 2 kg.
    Agréable, de taille moyenne ; volaille au corps trapu, fortement barbue, barbe de forme ovale ; plumage abondamment développé, toutefois bien collant ; active et d'une bonne vitalité.


  • Barnevelder
    Origine.- Hollande, poule fermière élevée à l'origine pour ses oeufs roux foncé. Ensuite perfectionnée et sélectionnée par croisement successifs avec des races telles que Langshan, Brahma, Cochin, Combattant Malais.
    Oeufs à couver.- 60 grammes ; coquille roux foncé brillant.
    Masse.- Coq : 3 à 3,5 kg ; poule : 2,5 à 2,75 kg.
    Race à deux fins, très productive. On sélectionnera les sujets assez robustes, mais sans lourdeur, bien développés, aux formes arrondies, ligne du dos concave, position large et fière, couleur brillante, dessins précis. Eliminer les sujets trop faibles, trop grossiers, au plumage sans reflets, dessins délavés.
  •  


  • Berg-Schlotter
    Origine.- Race moyenne issue d'un croisement de volailles cailloutées de type fermier de l'Allemagne avec diverses races espagnoles.
    Oeufs à couver.- 55 grammes ; coquille de couleur blanc pur.
    Masse.- Coq : 2 à 2,75 kg ; poule : 1,75 à 2,25 kg.
    Volaille de type fermier, vigoureuse, forme trapue, port à peine moyen, queue portée assez haute, plumage collant.


  •   Bielefeld (poule de)
    Origine.- Allemagne, aux environs de Bielefeld. Créée vers 1970 par Gerd Roth à partir de Welsumer, Amrocks, Malines, New-Hampshire et Rhode-Island.
    Oeufs à couver.- Minimum 60 grammes ; à coquille brunâtre.
    Masse.- Coq : 3 à 4 kg ; poule : 2,5 à 3,25 kg
    Grande volaille au tronc allongé et profond, dos long et droit ; port plutôt bas, jambes peu apparentes. Rechercher la précocité, la rusticité et la bonne productivité. Race autosexable : les poussins mâles sont reconnaissables à leur couleur ocre jaune avec dos barré de brun clair et taches coucou blanc sur la tête ; les poussins femelles par le corps qui est brun clair avec des barres brun foncé intense sur le dos et une petite tache coucou sur la tête.
     


  • Bleu de Hollande (Poule de Hollande du Nord)
    Origine.- Nord des Pays-Bas ; volaille issue de croisements de types fermiers lourds et légers. A l'origine, élevée et sélectionnée comme poulet de chair.
    Oeufs à couver.- 60 grammes minimum ; coquille jaunâtre.
    Masse.- Coq : 3,5 à 4 kg ; poule : 2,7 à 3,2 kg.
    Race lourde, volumineuse, à deux fins ; allure fière, familière. A rechercher et conserver les qualités de chair et de ponte. Amélioration des dessins coucou.


  • Bohème (poule de).
    Böhmerwalder Hühner (en allemand)
    Origine.- République Tchèque. Apparue dans la 2ème moitié du XXe siècle. Issue de croisements effectués avec des volailles locales (Bohème), des poules Tchèques, Buff Rock, Rhode Island, New Hampshire et Wyandotte.
    Oeufs à couver .- 58 grammes, coquille brune. La poule pond environ 180 oeufs la première année.
    Masse.- Sujets adultes de plus d'un an : coq : 2,5 à 4,1 kg ; poule : 2 à 3,6 kg.
    Volaille à deux fins (ponte et chair) habituée aux climats rudes et à l'élevage en plein air. Caractéristiques : Croissance rapide, emplumage rapide, forte musculature, tempérament vif, peau blanche. On ne souhaite pas que la poule couve.
  •  


  • Brabançonne
    Origine.- Belgique. Vers 1850 dans les régions de Bruxelles, Wavre, Louvain et Malines. A une époque, elle se rencontrait partout en Belgique et elle était connue dans la Gaume luxembourgeoise sous le nom de hupette.
    Oeufs à couver.- 60 à 70 grammes ; coquille blanche.
    Masse.- Coq : 2,5 kg ; poule : 2 kg.
    Volaille de taille moyenne, de forme triangulaire et assez répandue. Les poules ont un abdomen bien développé. La huppe qui est un caractère de premier plan, est peu développée chez le coq et même insignifiante ; chez la poule, elle est placée en arrière de la tête et plus importante. Bonne pondeuse, productrice de bonne chair blanche.


  • Brabanter
    Origine.- Très vieille race hollandaise, issue des ancêtres de la Padoue. Ne pas confondre avec la Brabançonne belge.
    Oeufs à couver.- 55 grammes ; couleur blanche.
    Masse.- Coq : 1,9 à 2,5 kg ; poule : 1,5 à 2 kg.
    Volaille légère, taille et position moyennes ; port un peu relevé ; huppe en forme de casque, barbe et favoris. A rechercher les sujets au type bien caractérisé, l'amélioration de la ponte, la pureté des différentes variétés de coloris.
  •  


  • Brahma
    Volaille géante d'origine asiatique, importée d'Amérique en Europe occidentale vers 1850. C'est une des plus grosses races de nos poulaillers. Par des croisements, elle a contribué à l'amélioration de nombreuses races françaises. Même si sa croissance n'est pas des plus rapides, et si sa ponte n'est pas exceptionnelle, la Brahma est une race prisée par de nombreux éleveurs qui aiment les grosses poules.
    Donne une impression de force caractérisée par une grande taille et une forme très large, profonde, emplumée jusqu'aux tarses. Tempérament doux. On recherche une taille massive, un corps charnu et volumineux. Poitrine large et abdomen bien développé, tête petite avec sourcils saillants et petite crête à pois.
    But de l'élevage : obtenir une poule docile, facile à élever, de grande taille, bien fournie en chair. La Brahma est une volaille très rustique, s'adaptant bien à tous les climats. C'est une grosse mangeuse peu habile à chercher seule sa nourriture ; elle s'habitue donc bien à la claustration. Elle est une bonne pondeuse d'hiver. Les poulets sont de croissance relativement lente, mais leur chair est excellente.
    Masse du coq : 3,5 à 5 kg ; de la poule : 3 à 4,5 kg.
    Oeufs à couver : 55 g minimum ; coquille de couleur jaune à brun-rouge. La taille des oeufs n'est pas énorme par rapport à la taille de l'animal.
    Renseignements : Gérard Claudon, 31 rue Simone Signoret, 18000 Bourges.


  • Haut de page



  • Braekel
    C'est une des volailles belges les plus anciennes puisque l'on signale son existence avec quasi-certitude vers 1400. A la fin du XIXe siècle, deux types étaient admis : le grand et le petit. Après de nombreuses polémiques entre les éleveurs, le grand format garda la dénomination Braekel et le petit fut appelé Campine.
    Volaille de hauteur à peine moyenne, assez forte. Apparence de la poule sauvage. Silhouette rectangulaire, assez allongée ; poitrine large, profonde ; abdomen bien développé. Dos large et plat, descendant légèrement vers l'arrière. Volaille précoce, vive, active, volant avec facilité, aimant les grands espaces.
    Masse du coq : 2 à 2,7 kg ; de la poule : 1,7 à 2,5 kg.
    Oeufs à couver : minimum 55 g ; coquille blanche.


  • Breda
    Origine.- Vieille race hollandaise d'origine inconnue.
    Oeufs à couver.- 60 grammes ; coquille blanche.
    Masse.- Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 1,75 à 2, 25 kg.
    Grande volaille, assez haute sur pattes ; bec long ; pas de crête ; à rechercher la conservation du type original ainsi que l'amélioration de la production.


  • Page d'accueil