Les volailles françaises
Alsace (Poule d') - Aquitaine - Ardennaise Sans-queue des Ardennes - Barbezieux - Bourbonnaise - Bourbourg - Bresse-Gauloise - Caumont - Caussade - Charollaise - Combattant du Nord (Grand) Combattant du Nord (Petit) - Contres - Cotentine - Coucou des Flandres - Coucou de France - Coucou de Rennes - Cou-nu du Forez - Courtes-Pattes - Crèvecoeur - Estaires - Faverolles française - Gasconne - Gâtinaise - Gauloise dorée - Géline de Touraine - Gournay - Hergnies - Houdan - Janzé - Javanaise - La Flèche - Landaise - Le Mans - Le Merlerault - Meusienne - Limousine (coq de pêche) - Lyonnaise - Mantes - Marans - Noire du Berry - Noire de Challans - Pictave

Tous ces textes sont extraits des Livres sur la basse-cour

 
Nouveauté 2003 :
Un poster en couleurs sur les coqs et poules
de races françaises.

Voir ci-dessous
Editions Gulf-Stream.
Dessins en quadrichromie
Edition limitée. Format 80 cm X 60 cm.
Les 45 races françaises sont représentées par un coq et une poule.
Pour la première fois, toutes les poules de races françaises sont réunies sur un poster !
Ce poster peut être utile aux organisateurs d'exposition
(pour décorer l'exposition ou instruire les visiteurs),
aux écoles,
aux éleveurs de races,
aux amateurs d'art et de dessin...

Pour l'obtenir, contactez les éditions Editions Gulf-Stream : gsnantes@gulfstream.fr



  Alsace (poule d'Alsace):
noire, doré-saumoné, bleu-andalou, blanche.
Cette race a été créée en Alsace, aux environs de 1890, mais elle existait depuis longtemps dans cette région. Elle présente de fortes ressemblances avec sa voisine allemande : la poule du Rhin (ou Rheinländer). Elle constitue une des rares races françaises à ne pas avoir subi de croisements avec les races asiatiques. Elle est élevée à deux fins : chair et oeufs. Existe aussi en naine.
Adresse : Poule et oie d’Alsace Club


  Aquitaine :
noire.
Race assez récente, sélectionnée à partir d’Australorp. Volaille de bonne taille (coq : 4 à 4,5 kg ; poule : 3,5 à 4 kg), robuste, à l’allure dégagée et sans lourdeur, emplumage sans bouffant.
Adresse :



 
Ardennaise
et
Sans-Queue des Ardennes :
doré-saumoné, doré-saumoné bleu, argenté-saumoné, noire, noire à camail doré ou argenté avec ou sans poitrine liserée, noir-doré, noir-argenté.
Origine : Ardennes. Race plutôt belge que française. Volaille de taille moyenne (coq : de 1,75 à 2,5 kg : poule : 1,5 à 1,75 kg) possédant les caractères de l’ancienne poule de pays. Fière d’allure, vive, svelte, elle est restée assez sauvage. Sa forme est assez allongée. Le coq possède un panache très développé. Existe aussi en naine.
Adresse : Conservatoire de l’Ardennaise, Mathias Jean Pierre, rue Vaux, 52250 Baissey.

  Barbezieux :
noire.
Originaire de Charente, dans la région de Barbezieux, la Barbezieux est un oiseau fort (coq : 4,5 kg ou plus ; poule : 3,5 kg ou plus), fier, puissant, aux attitudes prétentieuses mais aux formes harmonieuses. Il faut sélectionner les animaux les plus grands à oreillons blancs. Excellente chair.
Adresse : Association de sauvegarde de la poule de Barbezieux : Chambre d'agriculture, 37 rue de Barbezieux, 16210 Chalais.
Photo de droite : volailles de J.P. Jaillot



  Bourbonnaise :
blanc herminé noir.
Originaire de l’Allier (Bourbonnais). Race mi-lourde (Coq : 3,5 kg ; poule : 2,5 kg), assez haute sur pattes, élégante malgré sa taille ; à dos incliné et cuisses saillantes ; volaille très rustique à chair excellente ; bonne couveuse et meneuse.
Adresse : Bourbonnais Club, Lucien ROY, Les Combes, 03400 YZEURE. 04 70 44 04 67.



  Bourbourg :
blanc herminé noir.
La région de Bourbourg, dans le Nord, est sa région d’origine. Volaille de type fermier ; race à 2 fins ; apparence assez élégante, sans lourdeur, malgré sa masse (Coq : 3 à 4 kg ; poule : 2,5 kg à 3 kg) ; position assez basse ; aux tarses emplumés.
Adresse :
  • Bourbourg-Hergnies club de France, Edmond CHRASTEK, 70 avenue de la Libération, 62940 HAILLICOURT



      Bresse Gauloise :
    noire, blanche, bleue, grise.
    Volaille originaire de la région de Bresse. Il faut cependant préciser que cette appellation (Bresse) ne s'applique et ne peut être implicitement utilisée qu'à l'intérieur d'une zone géographique, l'aire de Bresse, définie et protégée par des dispositions légales. En dehors de cette zone, cette poule s'appelle Gauloise. Réputée pour sa chair, elle est surnommée " la reine des volailles ", mais aussi " la volaille des rois ", car il est de coutume d'en offrir aux rois et à chaque nouveau président de la République. C'est aussi une bonne pondeuse.
    Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 2 à 2,5 kg.
    Adresse : Bresse-Gauloise Club, Denis Thomassin, "Les Mirabelliers",rue Saint Germain, 54115 Battigny.
    http://www.bresse-gauloise.org

    Haut de page
      Caumont :
    noire
    Origine : Caumont l’Eventé (Calvados) en Basse-Normandie. Volaille assez forte (Coq minimum 3 kg ; poule minimum 2,5 kg), fière et svelte ; corps cylindrique, queue relevée. Crête en gobelet ou couronne, suivie d’une petite huppe.
    Adresses :
  • C E P B C N = Conservatoire pour l'Elevage et la Préservation de la Basse Cour Normande
    Jean Marie DE LAUNAY - normandy@club-internet.fr
  • Conservatoire des races Normandes et du Maine, Le Maître Pierre, route de Campigny, 14490 Le Tronquay.

      Caussade :
    noire.
    Porte le nom de la ville de Caussade dans le Tarn-et-Garonne. Volaille de petite taille (Coq de 1,5 à 2 kg ; poule 1,5 kg), rustique, alerte, aimant la liberté ; à la démarche vive et élégante ; ossature fine ; chair fine.
    Adresses :
  • Les amis du vieux Caussade et de son pays - "section poule noire" - Impasse du Treilhou, 82300 CAUSSADE



      Charollaise :
    blanche.
    Origine : région de Charolles en Saône et Loire. Volaille de taille moyenne (Coq 3,5 kg ; poule 2,5 kg) ; forte poitrine ; ligne du dos horizontale et longue ; cuisses saillantes sans bouffant ; queue moyenne ; crête frisée.
    Adresses d’éleveurs :
  • Jean-François Baudron, Bierre, 71120 Vendenesse les Charolles
  • Alloin Marie, Les Justices, 71170 Chassigny sous Dun.

    Haut de page
      Combattant du Nord :
    : doré-saumoné, argentée à manteau doré, argentée, noir, noire à manteau doré, blanche, pile, mouchetée, froment, doré-saumoné bleu, argenté-saumoné bleu, rouge, etc.
    Cette race est originaire des départements du Nord et du Pas-de-Calais, où les combats de coqs sont encore autorisés. Ces combats sont fort populaires et font l'objet de paris parfois importants. Existe aussi en petit et en nain.
    La crête et les barbillons du coq sont coupés pour les combats. Étant donné l'agressivité naturelle des coqs, il faut les élever séparément.
    Adresse : Club Français du Combattant du Nord, Jean-Louis Hoyez, 5 rue du Bois, 62620 Maisnil les Ruitz.

      Contres :
    blanc herminé noir.
    Porte le nom de Contres, ville de Loir et Cher où se tenait un marché. Volaille de type fermier, aux proportions harmonieuses, assez dressée, sans être trop haute sur pattes, à la démarche vive et fière, réunissant toutes les qualités d’une poule de ferme à 2 fins (chair et ponte). A été reconstituée récemment. Coq : 3 kg environ ; poule 2,25 kg.
    Adresse : Berger Jacques, 33 rue Porte Balai, 45170 Villereau.

      Cotentine :
    noire.
    Origine : presqu’île du Cotentin et Normandie. Volaille à 2 fins (chair et ponte), de type fermier, taille moyenne (Coq de 3 à 3,5 kg ; poule de 2 à 2,5 kg), élégante et fière.
    Adresses :
  • Conservatoire des races avicoles de Normandie et du Maine ; Le Maître Pierre, route de Campigny, 14490 Le Tronquay
  • C E P B C N = Conservatoire pour l'Elevage et la Préservation de la Basse Cour Normande
  • Le club de la Cotentine, Jean LE CANU, Le Hameau Mesnage, 50110 Le Mesnil au Val
    Jean Marie DE LAUNAY - normandy@club-internet.fr

      Coucou des Flandres :
    coucou.
    Origine : région Nord-Picardie et Flandres belges. Deuxième moitié du 19ème siècle. Volaille trapue, de taille moyenne (Coq de 2,5 à 3 kg ; poule : 2 à 2,5 kg), bien charpentée et pas trop haute sur pattes ; à la crête simple, aux barbillons rouges et aux tarses lisses. Volaille rustique bien adaptée au climat des Flandres. Ponte précoce. La poule est une excellente mère ; les poussins ont une croissance assez rapide et peuvent être sexés à 3 semaines : les coquelets étant de couleur plus claire que les poulettes qui sont presque noires. Bonne productrice de chair fine et blanche.
    Adresse : Club des Coucous de Flandres et de Picardie, Claude Dacheville, 239 chemin du Bois, 62350 Mont-Bernenchon
    Site : http://perso.orange.fr/volaillesdunord/

      Coucou de France :
    coucou.
    Origine : France, plus particulièrement des départements de la Sarthe et de l’Orne. Volaille légère (Coq 2 kg ; poule 1,5 kg), mais robuste, à ossature fine mais aux muscles bien développés et à la chair fine et très blanche ; crête frisée.
    Adresse :

    Haut de page
      Coucou de Rennes :
    coucou
    Sélectionnée par le docteur Ramé dans la région de Rennes, au début du siècle. Le standard du docteur Ramé demande des coqs et des poules de même teinte (coucou foncé), alors que, génétiquement, le coq est souvent plus clair (Coq : 3,5 kg ; poule : 3 kg.). Quasiment disparue il y a quelques années, cette race se développe actuellement.
    Adresses :
  • ANEVRB, Patrice Silvère, Les Couettes, 35310 Cintré
  • Ecomusée du pays de Rennes, La Bintinais, 35200 Rennes

      Cou nu du Forez :
    blanche
    La région du Forez (Loire) est la terre d'origine de cette volaille. Le standard est assez récent. Cou complètement dénudé à l’exception d’une touffe de plumes dans le milieu, nettement dégagée et isolée.
    Coq : 3 à 3,5 kg ; poule : 2,3 à 2,8 kg.
    Les poules Cou Nu ont une bonne réputation de rusticité. Adresse : Club du Cou-nu du Forez, Guy Massacrier, Le Rampé, 42600 Chalain d'Uzore

      Courtes Pattes :
    blanche, noire, coucou, noir marbré blanc, noir marbré doré.
    Origine : ancienne poule fermière des régions ouest de la France (et nord-ouest de l’Allemagne). Volaille à corps fourni et allongé, porté horizontalement sur des pattes courtes ; emplumage fourni et long. Tempérament confiant. Coq : 1,75 à 2,25 kg ; poule : 1,5 à 2 kg.
    Adresse : Conservatoire des races avicoles normandes et du Maine, Le Maître Pierre, route de Campigny, 14490 Le Tronquay,



      Crèvecoeur :
    noire, blanche, coucou, bleue. Haut de page
    C'est une des plus anciennes races françaises, dénommée d'après son village normand d'origine. Au début du siècle, c'était probablement la race française la plus élevée, car elle était très renommée pour sa chair. Après avoir failli disparaître, elle est de nouveau présente chez les éleveurs. Mais elle est souvent, actuellement, considérée comme une race d'agrément - c'est une mauvaise sélection : la Crèvecoeur doit retrouver ses qualités de production d'autrefois. Coq : minimum 3 kg ; poule : minimum 2,5 kg. Existe aussi en naine.
    Adresses :
  • C E P B C N = Conservatoire pour l'Elevage et la Préservation de la Basse Cour Normande
    Jean Marie DE LAUNAY - normandy@club-internet.fr
  • Conservatoire des races Normandes et du Maine, Le Maître Pierre, route de Campigny, 14490 Le Tronquay



      Estaires :
    noire, noire à camail doré, noire à camail argenté.
    Origine : aux alentours du village d’Estaires dans la région Nord-Pas de Calais.
    Volaille forte (Coq de 3,5 à 5 kg ; poule de 2,5 à 3,5 kg) et vigoureuse, assez basse sur pattes. Tarses légèrement emplumés.
    Adresse : Palgalli Estaires Club, Bernard Dedours, 7 rue du Bacquet, 62620 Maisnil les Ruitz.
    Site : http://perso.orange.fr/volaillesdunord/



      Faverolles française :
    Elle prend son origine dans le village de Faverolles (Eure-et-Loir). Issue de poules fermières croisées avec Brahma, Houdan, Dorking, Cochin, Langshan. Au début du siècle, c'était une volaille sans standard. Ce qui préoccupait les éleveurs, c'était de produire une excellente volaille de chair pour les consommateurs de la capitale toute proche.
    Faverolles claire : saumoné-clair, coucou.
    Coq : 3,5 à 4 kg ; poule : 2,8 à 3,5 kg.
    Corps puissant, large, profond, pas trop long ; à tête de hibou, barbe et favoris bien développés ; tarses légèrement emplumés ; cinq doigts le tout donnant une impression majestueuse, puissante, mais sans lourdeur. Elevée et sélectionnée pour sa chair fine, sa ponte précoce ainsi que pour la beauté et la particularité de son plumage.
    Adresse : Houdan-Faverolles Club de France, Wolff Aurélien, 28 rue de la Croisette, 54720 Chénières.

    Haut de page


      Favoris (non homologuée) :
    fauve
    Résultat d’un croisement entre Faverolles et Orpington.

      Gasconne :
    noire.
    Origine : Sud-Ouest de la France, vallée de la Garonne.
    Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 1,8 à 2,3 kg. Existe aussi en naine.
    Volaille à deux fins, de taille moyenne, aux formes et contours assez arrondis ; svelte, fière, élégante, rustique et précoce ; ossature fine ; ressemblant à la Gauloise, mais oreillons rouges et plus forte en taille. A rechercher la conservation et l'amélioration du type original ainsi que sa productivité.
    Adresse :

    Haut de page
      Gâtinaise :
    blanche
    Haut de page
    Origine : région du Gâtinais entre Montargis et Sens, Seine-et-Marne et Loiret. Coq : 3,5 à 4 kg ; poule : 2,5 à 3 kg. Existe aussi en naine.
    Des volailles à plumage blanc existent depuis des temps lointains dans ces régions ; un standard a donc été établi afin de fixer ces volailles blanches. La Gâtinaise est considérée comme une volaille à deux fins : chair et ponte.
    Adresse : Gâtinaise-club de France, Thierry DUCHEMIN, 14 chemin des Egreffins, 91890 Videlles
    gatinaiseclubdefrance@orange.fr



      Gauloise dorée :
    Saumoné-doré.
    La plus ancienne race française du type fermier (Coq : 2,5 kg ; poule : 2 kg.). C'est la race qui symbolise le coq gaulois notre emblème national. C'est aussi la race française qui se rapproche le plus du coq Doré sauvage considéré comme l'ancêtre de toutes nos races domestiques de poules.
    Elle a failli disparaître après la Deuxième Guerre mondiale, mais elle renaît actuellement grâce aux efforts des éleveurs.
    Adresses :
  • Gauloise Dorée club de France, Nicolas Vermeulen, 14190 St Germain le Vasson
  • Bresse-Gauloise Club, Thomassin Denis, Les Mirabelliers, rue St Germain, 54115 Battigny.

      Géline de Touraine :
    noire.
    Originaire de Touraine, c’est une volaille de type fermier, rustique et vive ; à la chair compacte, blanche, très délicate et fine. A rechercher le type ample et allongé et le squelette plutôt fin. Coq : 3 à 3,5 kg ; poule : 2,5 à 3 kg.
    Adresses :
  • Groupe informel des amis de la Géline de Touraine, Choisel Jean-Louis, 36 rue Bel-Air, 37320 St Branchs
  • Union des amateurs de la Géline de Touraine, Yves VERVIALLE, 7 Logny, 37460 GENILLE. Tél : 02 47 92 80 74 Courriel : vervialle.yves@orange.fr

    http://www.indre-et-loire.chambagri.fr
    http://beuillotte.ifrance.com/

      Gournay :
    noir caillouté blanc.
    Origine : Gournay en Bray, Normandie.
    Volaille de type fermier, élégante, aux formes arrondies ; plumage serré.
    Coq : minimum 2,5 kg ; poule : minimum 2 kg.
    Adresses :
  • C E P B C N = Conservatoire pour l'Elevage et la Préservation de la Basse Cour Normande
    Jean Marie DE LAUNAY - normandy@club-internet.fr
  • Conservatoire des races normandes et du Maine, Le Maître Pierre, route de Campigny, 14490 Le Tronquay
  • Gournay club normand, LACROIX Maurice, La Cennerie, 14710 Asnières en Bessin

      Hergnies :
    « grise ».
    Origine : département du Nord.
    Volaille à 2 fins : bonne ponte et chair ; précoce, vive, rustique. Coloris et dessins de plumage originaux. Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 2 à 2,5 kg.
    Adresses :
  • Bourbourg-Hergnies club de France, Edmond CHRASTEK, 70 avenue de la Libération, 62940 HAILLICOURT
    http://perso.orange.fr/la-basse-cour-du-nord

      Houdan :
    noir caillouté blanc, blanche, noire, gris perle.
    Originaire de Houdan et sa région, cette race était, au début du siècle, réputée pour sa chair fournissant en particulier la célèbre poularde de Houdan. Elle fait actuellement l'objet d'un retour remarqué dans sa région comme volaille de chair de qualité.
    Coq : 3 kg ; poule : 2,5 kg. Existe aussi en naine. Race très ancienne (17ème siècle), sélectionnée à partir de Padoue et de poules autochtones de la région de Houdan (Yvelines). Volaille de taille assez forte, corps large, long, cylindrique, mais cependant élégante. Privilégiez les sujets de fort gabarit et éviter les hypertrophies de la huppe. Attire l'attention par sa crête particulière, ses pattes à cinq doigts et ses ornements de tête.
    Adresse : Houdan-Faverolles Club de France, Wolff Aurélien, 28 rue de la Croisette, 54720 Chénières.

    Haut de page
      Janzé :
    noire.
    Porte le nom de la ville de Janzé en Ille-et-Villaine.
    Coq : 2,5 kg ; poule 2 kg. Volaille de forme élégante et bien proportionnée ; port altier et allure vive. Taille moyenne, mais paraît à l'oeil plus légère qu'en réalité du fait que la plume est excessivement serrée au corps. Ossature très fine, rigide et légère.
    Adresse : Club National des éleveurs de volailles de races bretonnes, CILLARD Jean-Paul, 4 rue Pasteur, 35230 BOURG BARRE

      Javanaise :
    doré-saumoné, argenté-saumoné..
    Présentée en France par Charles Keller
    Coq : 1200 g ; poule : 850 g
    Volaille légère, d'allure fière, à ossature pas trop grossière, à peau jaune, volant facilement, possédant 5 doigts et une queue assez longue et fournie. La poule est bonne couveuse. Coquille des oeufs bleu vert.

      La Flèche :
    noire, blanche, coucou, bleu andalou, gris perle.
    Très vieille race française, connue depuis le 15ème siècle, originaire de la région de la ville de La Flèche dans la Sarthe. Volaille de grande taille, fière et distinguée, vive d'allure, bonne pondeuse, avec ornements spécifiques de la tête ; à rechercher les sujets les plus vigoureux.
    Coq : 3,5 kg minimum ; poule : 3 kg minimum. Existe aussi en naine.
    Sa renommée lui vient de l'excellence de sa chair : les chapons et les poulardes de La Flèche étaient célèbres autrefois. Cette race n'a pas encore retrouvé son lustre d'antan.
    Adresses :
  • Jean-Jacques Sergent, 28 bis rue de la Moulinette, 45300 Escrennes
    Tél. 06 15 31 50 45. Courriel : jeanjacques.sergent@neuf.fr
    Site : http://elevagedesbondes.perso.sfr.fr

      Landaise :
    noire, grise
    Origine : Origine : régions des Landes et certaines parties de la Gascogne.
    Aspect général élégant et allongé. Ossature plutôt fine. Volaille vive et chercheuse, habile à trouver au dehors sa nourriture. Bonne ponte.
    Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 1,8 à 2,3 kg.
    Adresse : Association nationale de la poule landaise, chez Régis Ventribout, Ferme de Coulim, 33430 Le Nizan. regis.ventribout@free.fr



      Le Mans :
    noire.
    Origine : département de la Sarthe, aux environs de la ville du Mans. Volaille de bonne taille (Coq : 3 à 3,5 kg ; poule : 2,5 à 3 kg), longue, large, moins forte que la La flèche mais néanmoins élégante.
    Adresses :
  • La Flèche Club, Charles DESMET, avenue Gaston Mertens, 20 - 1440 WAUTHIER-BRAINE. Belgique. Tél : 32 23 66 92 65.
    la.fleche.club@tele2allin.be
  • Conservatoire des races de Normandie et du Maine, Le Maître Pierre, route de Campigny, 14490 Le Tronquay

    Haut de page
      Le Merlerault :
    noire.
    Volaille fermière de la Normandie, forte en taille et trapue. On recherche une volaille huppée sans exagération, mais sans trace de barbe ni de favoris, munie d’une crête à corne sans ramification.
    Bonne pondeuse, couve rarement.
    Coq : minimum 3 kg ; poule : minimum 2,5 kg.
    Existe aussi en naine (créée par J. C. Périquet).
    Adresses :
  • C E P B C N = Conservatoire pour l'Elevage et la Préservation de la Basse Cour Normande
    Jean Marie DE LAUNAY - normandy@club-internet.fr
  • Conservatoire des races normandes et du Maine, Le Maître Pierre, route de Campigny, 14490 Le Tronquay
  • Le Merlerault club, Michel JORE, Le Froust, 61250 Saint Nicolas des Bois

      Coq de pêche du Limousin :
    bleue, noire.
    Haut de page
    Origine : ancienne race fermière des régions granitiques du Limousin, plus particulièrement de Haute Corrèze, en moyenne altitude et sous climat vif. Son standard n'a été établi et homologué que récemment.
    Volaille de taille moyenne, à ossature fine, très rustique. Bonne pondeuse et couveuse, mais surtout recherchée en raison de l'aptitude du coq de la variété bleue à se prêter à la fabrication de mouches artificielles pour la pêche. Les plumes à récolter les hackles (camail), les pelles (dos et ailes) et les lancettes (reins) doivent être solides mais souples, le moins duveteuses possible avec des barbes libres et rigides. Veiller à la conservation du type original et à l'aptitude particulière.
    Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 2 kg. Existe aussi en naine.
    Adresse :
    Club de la Limousine, Gérard Roumilhac, Le Bourg, 87340 St Laurent les Eglises.

      Lyonnaise :
    noire.
    Origine : région de Lyon ; créateur : Etienne Tamburini. Volaille à plumage frisé sur le dos, les ailes et la poitrine avec une petite huppe sur la tête.
    Race très originale possédant une chair excellente et fine. A cataloguer dans les races moyennes (Coq 2,5 kg ; poule : 1,5 kg), sensiblement de la même taille que le Hambourg et la Bresse, squelette fin.
    Existe aussi en naine.

      Mantes :
    noir caillouté blanc.
    Vieille race française provenant de croisement entre le Houdan et la Brahma. Race disparue depuis cinquante ans, recréée sur place à Mantes-la-Jolie par Alex Wiltzer.
    Coq : 2,5 à 3,5 kg ; poule : 2 à 2,5 kg.
    Volaille de bonne taille moyenne. Corps large, long, cylindrique mais élégant. Plumage serré noir caillouté de blanc.
    Adresse : Houdan-Faverolles Club de France, Wolff Aurélien, 28 rue de la Croisette, 54720 Chénières.

      Marans :
    noir cuivré, coucou argenté, coucou doré, froment, blanche, blanc herminé noir, noire, fauve à queue noire.
    Originaire de la ville de Marans, proche de l'Atlantique ; obtenue par croisement avec des races de volailles débarquées par les marins faisant escale dans cette ville. La Marans est, probablement, la race pure française la plus fréquente chez les éleveurs particuliers. Ce succès est dû aux qualités de l'oeuf, en particulier à sa couleur extra-roux.
    Coq : 3,5 à 4 kg ; poule : 2,6 à 3,2 kg ; coquelet : 3 à 3,5 kg ; poulette 2,2 à 2,6 kg. Existe aussi en naine.
    Volaille assez forte, de hauteur moyenne, donnant l'impression de robustesse et de rusticité, sans lourdeur, plumage assez collant. A rechercher la production d'oeufs très gros et extra-roux.
    Adresse :
  • Marans Club de France, Ernest Sorin, ferme de Mont Génie, 87520 Oradour-sur-Glane. earl.montgenie@laposte.net

    Haut de page
      Meusienne :
    saumoné-foncé. Page exclusivement réservée à cette race : cliquez ici
    Adresse :
    Club de la volaille Meusienne, Jean-Claude Périquet, 3 hameau de Pierreville, 55400 Gincrey.

      Noire du Berry :
    noire.
    Origine : région du Berry, ancienne province formée des départements de l’Indre et du Cher.
    Volaille de type fermier, à 2 fins : ponte précoce et chair blanche, fine et savoureuse. Coq : 3 kg ; poule : 2,3 kg.
    Adresse :
  • Club français de la poule Noire du Berry : Jean-Pierre Michaud, 21 route d'Issoudun, 36120 Saint-Août
    Courriel : lapoulenoire.duberry@laposte.net
    Site : http://www.lapoulenoireduberry.fr

      Noire de Challans :
    noire.
    Origine : région de Challans, Marchecoul, Beauvoir sur Mer, le Marais de Bouin en Vendée. Volaille de taille moyenne (Coq : 3 à 3,5 kg ; poule : 2 à 2,5 kg), mais puissante et robuste, à l’allure dégagée et sans lourdeur, un peu basse, emplumage sans bouffant.
    Adresse : Club national des races avicoles vendéennes
    Joseph Pineau, Les Etangs, 44150 Saint Herblon

      Pavilly :
    noire.
    Origine : Normandie, région d’Yvetot. Dans le bourg de Pavilly, se tenait un important marché aux volailles destiné à ravitailler Rouen.
    Volaille de type fermier, rustique et vive. Principaux caractères : petite huppe, crête simple, oreillons blancs. Coq : minimum 3 kg ; poule minimum 2,5 kg. Existe aussi en naine (créée par J.C. Périquet et homologuée en 2001).
    Adresses :
  • C E P B C N = Conservatoire pour l'Elevage et la Préservation de la Basse Cour Normande
    Jean Marie DE LAUNAY - normandy@club-internet.fr
  • Conservatoire des races normandes et du Maine, Le Maître Pierre, route de Campigny, 14490 Le Tronquay

      Pictave :
    Comme son nom l’indique, la Pictave est originaire du Poitou. Au départ, elle a été sélectionnée dans le but de faire couver et mener les faisandeaux. Volaille relativement basse sur pattes, camail long et abondant, queue bien développée. Seule naine française d’origine, c’est à dire n’ayant pas son équivalent en grande race.
    Coq : 800 grammes ; poule : 600 grammes.
    Adresse : Bantam Club Français, Patrick quillet, 2 rue de la fontaine de Jallanges, 37310 Vernou sur Brenne.

    Tous ces textes sont extraits des Livres sur la basse-cour
  • Haut de page
    page d'accueil